Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg - Ministère de la Culture
Panier : 0 article(s)
Montant : 0,00 €

TOTAL

0,00 €

Partager cet article  

La Revanche

Réalisation: Andy Bausch

 

Production: Iris Productions

 

Fiction, long-métrage

Luxembourg, 2005, Couleur

 

Durée:101 min.

 

Langue: luxembourgeois, français

 

Sous-titres: anglais, français, allemand

 

 

Prenons un petit pays au cœur de l'Europe

 

Les documents officiels nous apprennent que le Luxembourg, havre de paix sociale, est surtout connu pour sa place financière. Etait connu pour sa sidérurgie. Abrite un groupe de communication de première importance.

Mais n'est ni connu pour ses équipes de football, ni pour ses chômeurs qui se comptent...facilement.

Le Luxembourg est aussi un pays multiculturel par excellence, la population d'origine étrangère frise les 40%.

 

Alors reprenons nos chômeurs, déguisons-les en hommes d'affaires, et faisons leur créer un club de football international qui commence à collectionner les succès. Tout ça sous les yeux:

a) de malfrats de carrure internationale

b) de créatures de rêves venus de l'Est chercher fortune et maris.

Remuez sans oublier de bien pimenter et vous obtenez une comédie endiablée, au ton inattendu où l'imagination l'emporte haut la main.

 

La Revanche est une fable humaniste où l'amour gagne face à l'appât du gain. Un film qui se déroule dans une Grande Région que se partagent 4 pays. Un film dans le lequel on parle français, luxembourgeois, allemand, anglais, portugais, italien, russe, albanais etc., bref où l'on s'exprime ‘dans toutes les couleurs’.

 

Informations complémentaires

 

Producteur: Nicolas STEIL - Coproducteur: Paul THILTGES - Producteur associé: Tun VAN RISJWIJCK - Scénario: Andy BAUSCH, Jean-Louis SCHLESSER, Nicolas STEIL - Directeur de la photographie: Klaus Peter WEBER - Ingénieur du son: Philippe KOHN - Chef décoratrice: Véronique SACREZ - Montage: Misch BERVARD - Musique: Serge TONNAR

 

 

Dans le cours de luxembourgeois de Tessie, tout le monde est concentré. Tous, sauf Tito, Français fraichement plaqué par sa copine qui l’avait fait venir au Grand-Duché. Son numéro de drague fonctionne puisque Tessie finit par craquer. Pendant ce temps, son mari, Jérôme, placeur corrompu à l’Administration de l’emploi, rêve, avec ses amis du cabaret Tutti Frutti, de voir l’équipe nationale de football marquer enfin des buts. Théid, le patron du club, son associé Aimé et ses habitués Abbes et Jérôme, sont décidés : ils vont investir dans le football, acheter des joueurs et faire de l’équipe luxembourgeoise une fierté nationale. Jérôme fait la connaissance de Tito, qui était venu chercher du travail et qui se révèle être très doué en dribble : il lui propose de passer au cabaret. Théid, lui, s’arrange pour rencontrer Bob, un enfant du pays qui a fait fortune dans les affaires et qui se montre très intéressé par la proposition de Théid. Les arrangements se fixent peu à peu, comme les histoires d’amour : Tito, embauché comme joueur, a le coup de foudre pour Natacha, la nouvelle danseuse du cabaret, alors que sa collègue Flora, bientôt sans visa, fait fondre Abbes, qui lui demande très vite de l’épouser. En revanche, tout va mal entre Jérôme et Tessie. Mais Jérôme est obsédé par cette équipe de football : d’ailleurs, avec Théid et Abbes, ils ont trouvé l’entraîneur parfait en la personne de l’allemand Dräthmuller, porté sur le whisky. La rencontre avec une fiduciaire de renom tourne court : qu’importe, Bob les appelle et leur annonce que la banque consent à leur prêter 6 millions d’euros pour démarrer le club de foot. Bientôt, c’est la gloire, l’équipe FC Lëtzebuerg connait le succès et la gloire. Mais la plénitude est de courte durée. La banque se retire du projet, la police perquisitionne et trouve de la drogue : voilà les subterfuges utilisés par Bob pour reprendre l’affaire en main, avec l’accord des joueurs : Tito fait désormais figure de traître. La série noire continue pour Jérôme, dont les commissions occultes à l’Administration de l’emploi viennent d’être découvertes. En plus d’être maintenant au chômage, Tessie le renvoie de la maison et il est forcé de retourner chez sa mère à Esch sur Alzette. Mais les filles du Tutti Frutti persuadent les anciens associés de refonder une équipe qui ferait concurrence à leur ancien FCL, tenu par Bob. Ils engagent deux jeunes joueurs thionvillois à peine sortis de prison, Diop et Kasperszak. Bob, dont les hommes de main harcèlent Théid pour qu’il rembourse ses dettes, est contraint à faire jouer son FCL contre la nouvelle équipe du Tutti Frutti : celle-ci, par le forfait de deux joueurs, doit faire jouer Natacha et Flora, qui en profite pour déconcentrer l’équipe adverse. Mais le match devra se terminer vite : la police a été prévenue qu’un criminel grossissait les rangs d’une des équipes… A la victoire de la drôle d’équipe, c’est la réconciliation entre Jérôme et Tessie, mais aussi de Tito et Natacha.


8 en stock
14,90 €