Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg - Ministère de la Culture
Panier : 0 article(s)
Montant : 0,00 €

TOTAL

0,00 €

Partager cet article  

Léif Lëtzebuerger

Réalisateur: Ray Tostevin

 

Producteurs: CNA, Grace Productions

 

Pays: Luxembourg

 

Année: 2008

Durée: 98 min.

 

Langues: luxembourgeois, anglais, français

 

 

‘Léif Lëtzebuerger’ retrace l'exil de la Grande-Duchesse Charlotte lors de la Seconde Guerre mondiale.

Par ses messages radio envoyés à partir de l'Angleterre, la souveraine va réussir à tisser un émouvant lien de solidarité avec la population et la résistance luxembourgeoises. Aux Etats-Unis, ses activités de propagande attirent l'attention sur la situation dramatique du Grand-Duché et soutiennent la politique interventionniste du Président Roosevelt. Les relations amicales qu'elle entretient avec ce dernier vont contribuer à assurer en 1945 l'intégrité territoriale et politique du Luxembourg.

 

‘Charlotte : A Royal at War’ presents the untold story of the Royal "propagandist in pearls" who inspired a nation through the power of radio, reaching her people in their darkest hour.

This is the true account of one woman and her government's pursuit of freedom for their country, against the brutal occupation by Hitler's Third Reich. The feature length documentary combines vivid eyewitness testimony with dramatic reconstruction and unique colour archive.

 

 

Informations complémentaires

 

 

Producteurs, Grace Productions: Lynn ROTHWELL, Candice ALLEN – Scénario: Ray TOSTEVIN - Montage: Jason PORTHOUSE - Musique: Stephen DALTRY

 

'Léif Letzebuerger' rassemble des témoignages directs ainsi que des scènes dramatiques reconstituées et des images archives pour montrer ce qui arriva quand les Luxembourgeois furent envahis par l’armée de Hitler au printemps 1940.
A l’heure la plus sombre du pays, les messages de propagande envoyés par la Grande-Duchesse Charlotte, en exil à Londres et aux Etats-Unis, ont revigoré l’esprit de résistance des Luxembourgeois.
En fuyant son pays devant l’avance des troupes nazies, la Grande-Duchesse et son gouvernement avaient pris « une décision difficile mais nécessaire ». Beaucoup de Luxembourgeois lui avaient d’abord reproché de les abandonner à l’heure de la plus grande détresse. Mais en restant au Luxembourg, la Grande-Duchesse serait devenue un pantin dans son propre pays – et elle aurait répété l’erreur commise par sa sœur aînée, la Grande-Duchesse Marie-Adelaïde, plus de 25 ans plus tôt.
Charlotte savait que le seul espoir de liberté et de survie pour le Luxembourg et les Luxembourgeois pourrait venir des Alliés, En choisissant l’exil, la Grande-Duchesse et les ministres de son gouvernement se s'étaient tournés vers des amis puissants à Londres et au-delà de l’Atlantique. La nouvelle du premier discours de la Grande-Duchesse à la BBC à l’automne 1940 se répandit rapidement au Luxembourg, par le bouche-à-oreille. Ceux qui l’avaient entendu répétèrent le message de la Grande-Duchesse disant qu’elle ne les avait pas oubliés et qu’elle se battait pour leur liberté… Après avoir demandé à un navire de guerre d’emmener les enfants princiers du Portugal aux Etats-Unis, le président Roosevelt soutint la tournée de propagande de la Grande-Duchesse et se servit de sa présence dans ses propres efforts pour faire intervenir l’Amérique dans la guerre. La Grande-Duchesse allait ainsi devenir un symbole et un témoin de ce qui se passait en Europe – et un appel à l’Amérique pour venir à la rescousse de l’Europe.
La relation entre le Président Roosevelt et la Grande-Duchesse n’était pas seulement guidée par leur intérêt mutuel. Les auteurs du film ont retrouvé leur correspondance privée qui révèle une réelle amitié entre Roosevelt et la Grande-Duchesse. Selon l’historien Curtis Roosevelt, petits-fils de Franklin D. Roosevelt, la collection de leurs lettres démontre que Roosevelt prenait très au sérieux sa promesse de « rendre » le Luxembourg à son souverain légitime.

 


9 en stock
14,90 €