Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg - Ministère de la Culture
Panier : 0 article(s)
Montant : 0,00 €

TOTAL

0,00 €

Partager cet article  

Ons Armei

 

Réalisateurs: Tom Alesch, Cathy Richard

 

Producteurs: CNA, Samsa Film

 

Pays: Luxembourg

 

Année: 2003

 

Durée: 37 min.

 

Langue: luxembourgeois

 

Sous-titres: français

 

Bonus:

‘Au service de la nation’ de Philippe Schneider (1957)

Manoeuvres d'automne

Interviews supplémentaires

 

Bonus CD Audio:

50 minutes de musiques, chansons et sketchs militaires ainsi qu'une émission radio de Paul Cerf sur le fameux " putsch " de 1946.

 

 

Le service militaire obligatoire au Luxembourg 19441967. 

Basé sur des films professionnels, des films institutionnels et des films amateurs conservés dans les archives du CNA, ce documentaire retrace sur un ton léger l'histoire du service militaire obligatoire au Luxembourg.

L'histoire de l'armée luxembourgeoise commence vers la fin du 19ème siècle, quand elle n'était composé que de volontaires. L'instauration du service militaire obligatoire est proposée à plusieurs occasions mais cette proposition se heurte toujours à l'opposition soit des conservateurs soit de la gauche. Les 450 volontaires qui constituent l'armée en 1940 lors de l'invasion nazie sont déportés en Allemagne. Vers la fin de la Deuxième guerre mondiale est instauré le service militaire obligatoire au Luxembourg. L'armée compte désormais environ 2000 hommes. En 1949, après la signature du traité de l'Atlantique Nord, il devient important que le Luxembourg dispose d'une armée de métier. Au début des années 50, environ 100 soldats luxembourgeois se rendent même en Corée après un entrainement intensif. C'est la seule fois où des soldats de l'armée luxembourgeoise ont été impliqués dans une guerre. Au fur et à mesure que la situation dans le contexte de la Guerre Froide devient plus dangereuse, la population soutient le maintien du service militaire obligatoire. Vers le début des années 60 cependant l'opinion publique s'inverse et devient de plus en plus défavorable au maintien de l'armée telle qu'elle est. Le procès Wormeringer rend les critiques contre l'armée encore plus acharnées. Le service militaire obligatoire est finalement aboli en 1967 sur proposition de Jean Spautz. Depuis, l'armée luxembourgeoise est à nouveau constituée de volontaires.

 


10 en stock
9,90 €